• Une Vague de rêves

    Chroniques sonoresChronique du 8.01.2013: Une Vague de rêves (1924).

     

    Paru en octobre 1924 dans la revue Commerce, Une Vague de rêves est l'un des textes les plus frappants de la prise de conscience du surréalisme par lui-même, quelques mois avant la parution du Manifeste du Surréalisme de Breton. Lyrique, cinglant, émouvant, ce texte-bilan d'Aragon témoigne des chemins parcourus, de la rage dadaïste et surréaliste à l'égard des philosophies idéalistes et de la "Société" qui cautionne leur utilisation naïve et mécanique.

     

    Pour approfondir, consulter la notice de la Pléiade Poésie, volume I, p.1215-1220, notes et variantes, p. 1221-1225.

     

     

    « Louis Aragon: les chercheurs au contact des manuscritsSéminaire du samedi 26 janvier 2013, Ulm, Salle Beckett »

  • Commentaires

    1
    Sylvain Foulquier
    Mardi 30 Octobre à 08:04
    Une vague de rêves d'Aragon et le Manifeste du surréalisme de Breton se font mutuellement écho, et il est utile de connaître les deux pour bien comprendre cette extraordinaire révolution toujours en devenir qu'est le surréalisme. Moins dogmatique et plus lyrique que le texte de Breton,celui d'Aragon contient lui aussi d'admirables passages :
    "Quand l'esprit a envisagé le rapport du réel dans lequel il englobe indistinctement ce qui est, il lui oppose naturellement le rapport de l'irréel. Et c'est quand il a dépassé ces deux concepts qu'il imagine un rapport plus général, où ces deux rapports voisinent, qu'est le surréel. La surréalité, rapport dans lequel l'esprit englobe toutes les notions, est l'horizon commun des religions, des magies, de la poésie, du rêve, de la folie, des ivresses et de la guéri de vie..."
    "Il y a une lumière surréaliste dans les yeux de toutes les femmes."
    "Je rêve sur le bord du monde et de la nuit...Sur le bord de la nuit et du crime, sur le bord du crime et de l'amour."
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :